Trustpilot
Whatsapp Whatsapp
Telefon Hemen Ara
×

L’alopécie

L’alopécie
05 Nisan 2021

L’ALOPÉCIE

L’alopécie est la perte de cheveux, dans n’importe quelle partie du corps, pour quelque raison que ce soit. L’alopécie androgénique est principalement dû aux hormones. Bien que celle-ci soit appelée perte de cheveux type masculine, elle affecte aussi 45% des femmes. L’alopécie est divisée en deux sous-classes : l’alopécie cicatricielle (scarring alopecia) et l’alopécie non cicatricielle (non- scarring alopecia). L’alopécie cicatricielle est un type d’alopécie rare.

QUELS SONT LES TYPES D’ALOPÉCIE NON CICATRICIELLE ?

  • Alopécie androgénique : c’est le type d’alopécie le plus courant. Cela est dû à une prédisposition génétique et aux hormones. L’alopécie androgénique, qui commence dans la vingtaine chez l’homme, débute principalement dans la quarantaine chez la femme. Alors que les hommes commencent généralement à perdre leurs cheveux de l’avant et des côtés, les femmes perdent généralement de façon homogène.
  • Teigne (Alopecia Areata) : C’est la perte de cheveux qui peut se développer dans une zone spécifique, dans n’importe quelle partie du corps. Il peut affecter le cuir chevelu ainsi que d’autres zones telles que les bras, les jambes et les sourcils. Bien que la cause ne soit pas entièrement comprise, on pense qu’elle est causée par les défenses de l’organisme contre ses propres cellules (maladie auto-immune). Pour cette raison, il est courant d’appliquer des stéroïdes locaux dans les zones où ils sont observés.
  • Alopécie traumatique : elle survient lorsque les cheveux sont tirés fortement et exposés à un traumatisme. Il est courant chez les enfants et les danseurs de break. L’excrétion observée dans la maladie de la trichotillomanie, dans laquelle les gens se tirent constamment les cheveux, est également de ce type.
  • Effluvium télogène : nos cheveux continuent leur vie dans un cycle. La phase de croissance est appelée anagène, la phase de stagnation est appelée catagène et la phase de repos est télogène. Chez une personne normale, 80% des cheveux sont en phase anagène, 2% en catagène et 18% en télogène. Lorsque le pourcentage de cheveux en phase anagène diminue et que le pourcentage de la phase télogène augmente on a ce que l’on appelle effluvium télogène. Un dysfonctionnement de la thyroïde, une mauvaise alimentation en fer, ne pas prendre de vitamines et de minéraux essentiels et certains médicaments peuvent provoquer celui-ci.
  • Alopécie de type traction : elle survient lorsque les femmes resserrent fermement les cheveux. Il est plus fréquent chez les femmes afro-américaines. Se manifeste généralement par un amincissement sur la ligne de front et sur les côtés.
  • Alopécie causé par la chimiothérapie : ce type est également appelée effluvium anagène. Dans la plupart des cas, les cheveux reviennent à la normale après la fin du traitement.

QUELS SONT LES TYPES D’ALOPÉCIE CICATRICIELLE ?

  • Champignon du cuir chevelu : Il est le plus fréquent chez les personnes qui ont un faible système de défense comme les enfants et les personnes âgées. Les causes les plus courantes sont les champignons Trichophyton et Microsporum. Le diagnostic est posé par prélèvement de selles et examen microscopique. S’il est détecté chez une personne de la famille, tous les membres de la famille doivent être examinés. Dans le traitement, des médicaments antifongiques sont utilisés.
  • Alopécie mucineuse : la cause n’est pas entièrement connue. Il est formé par l’accumulation d’une substance appelée mucine dans les glandes qui alimentent les follicules pileux.
  • Alopécie néoplasique : elle survient lorsque des tumeurs s’infiltrent dans le cuir chevelu.

 

ALOPÉCIE ANDROGÉNIQUE

C’est une forme de perte de cheveux dû aux hormones. En règle générale, les follicules pileux deviennent d’abord plus minces, puis la calvitie se montre. Bien que l’hormone testostérone soit connue comme une hormone masculine, il ne faut pas se méprendre sur le fait qu’elle ne se trouve pas chez les femmes. 70% des hommes et 45% des femmes sont concernés par ce type d’alopécie. La testostérone est convertie en une hormone appelée dihydrotestostérone par l’enzyme 5 alpha réductase dans les follicules pileux. Cette hormone ne se trouve élevée que chez une certaine partie des personnes atteintes de ce type de perte. Dans une large mesure, les niveaux d’hormones sont tout à fait normaux. La raison en est qu’une grande partie de la dihydrotestostérone est produite dans les follicules pileux et très peu passe dans la circulation systémique à partir de là. Par conséquent, ce facteur doit être pris en considération lors de la recherche des causes de la perte de cheveux.

La dihydrotestostérone se lie aux récepteurs des cellules ciliées et envoie des signaux à l’intérieur des cellules ; Bien qu’il augmente la perte de cheveux sur le cuir chevelu, il augmente en même temps la croissance des cheveux dans d’autres parties du corps. Certaines études ont montré que les hommes souffrant de ce type de perte de cheveux ont un risque accru de maladie cardiaque et d’élargissement de la prostate.

TRAITEMENTS DE L’ALOPÉCIE ANDROGÉNIQUE

  • Les inhibiteurs de la 5 alpha réductase :

Les médicaments contenant l’ingrédient actif du finastéride ont reçu l’approbation de la FDA pour le traitement de l’alopécie androgénique. Ils montrent leurs effets en inactivant l’enzyme 5 alpha réductase de type II.

Un autre ingrédient actif qui devrait être mentionné dans ce groupe est le dutastéride. Il agit sur la 5 alpha réductase type 1 et type II. Il s’est avéré plus efficace que le finastéride à utilisation à court terme. Il n’y a pas encore d’approbation de la FDA, car il n’y a pas de résultats d’utilisation à long terme.

Les mêmes données ont été trouvées en comparant les effets secondaires des deux médicaments.

  • Minoxidil :

L’ingrédient actif du Minoxidil était à l’origine utilisé pour réguler la pression artérielle chez les patients souffrant de tension artérielle. Bien qu’il ne soit pas entièrement compris comment il stimule la croissance des cheveux, il a reçu l’approbation de la FDA pour le traitement de la perte de cheveux androgénique. Il a été déterminé qu’environ 60% des patients utilisant parle minoxidile en forme de topique on eut un arrêt de la perte de cheveux. La plupart des patients qui l’utilise subissent une perte de cheveux plus intense qu’auparavant lorsqu’ils arrêtent de prendre le médicament. Pour cette raison, l’utilisation continue du médicament est recommandée.

  • La greffe de cheveux :

La greffe de cheveux s’est développée au fil des ans et est devenue l’une des procédures médico-esthétiques les plus courantes ces dernières années. Chaque année, de nombreuses personnes voyagent dans d’autres pays et subissent une greffe de cheveux. Le plus grand avantage est qu’il offre des solutions permanentes aux personnes souffrant de perte de cheveux. Le résultat à obtenir varie en fonction de l’aptitude de la personne au traitement, de ses attentes et de l’expérience de la clinique et du chirurgien effectuant la procédure. La greffe de cheveux, qui est fait avec une planification personnelle et réalisée dans des cliniques expérimentées, donne de bons résultats.

 

 

 

Smile Hair Transplant Clinic Istanbul Hair Transplantation, Hair Restoration Surgery, Hair Transplant , FUE has 4.90 out of 5 stars 467 Reviews on ProvenExpert.com